La culture du wakamé en Oléron:

         La mise en culture de l'une ou l'autre des algues exploitables intéresse les acteurs de la filière au plus au point, car c'est la garantie d'un approvisionnement plus fiable qu'avec son équivalent sauvage, dont la cueillette reste soumise à toutes sortes d'aléas. IFREMER (Institut Français de recherche et d'expérimentation en mer) et CEVA (Centre d'études et de recherche sur les algues) ayant défini de premiers protocoles pour la mise en culture du wakamé (undaria pinnatifida), c'est logiquement pour l'implantation d'une station de culture de cette algue qu'ont opté Mrs Périgné, Levoir et Dalle, créant alors la société Wakamer. 

Emplacement de wakamer sur la côte Oléronaise: carte

         Le site choisi au large de Boyardville, dans la baie des Saumonards, est dans une zone interdite à la pêche. Il s'est avéré bien adapté aux points de vue de l'hydrodynanamique, de la profondeur, du marnage, du climat...sauf à celui de la coexistence avec certains pêcheurs contrevenant, qui, pour n'être jamais sanctionnés, en usent de l'espace maritime comme d'un bien propre.

         La station de culture, pour laquelle une concession a été attribuée le 28 Août 1991, est constituée d'un périmètre de solides aussières traversé de cordages régulièrement espacés et pourvus de bouées, et maintenu en place par une liaison de chacun de ses angles à 4 blocs de bétons doublés d'ancres de 800 Kg. Chacun des incidents causés par ces pêcheurs a gravement endommagé cette structure, entraînant à deux reprises une perte quasi totale de la récolte, perte qu'aucune indemnité n'a compensée! Il est certain que pour être viable, un projet de développement de la culture d'algue en pleine mer doit s'accompagner d'une évolution profonde des mentalités. Le total des préjudices subis est l'une des causes majeures qui a incité la société wakamer à se dissoudre et cesser définitivement ses activités.

 

base fertile de wakame

          La base fertile du wakamé est située à son pied, au départ du stipe. L'algoculteur en réservera une certaine quantité sur sa récolte pour préparer la mise en culture suivante.

  

         Déjà rare en Bretagne, le wakamé est inexistant dans les eaux Charentaises. L'algoculteur doit donc maîtriser l'intégralité de son cycle biologique, observant une méthodologie rigoureuse qui va de la récolte et du traitement des bases fertiles pour provoquer la sporulation, à l'ensemencement de collecteurs constitués de cordelettes enroulées à intervalles réguliers sur des cadres appropriés, puis à leur maintien en "couveuse" jusqu'à ce que les conditions du milieu naturel deviennent propices à la mise en mer des cordages sur lesquels auront été fixées les cordelettes ensemencées. Les frêles plantules , à ce stade, sont juste visibles au binoculaire. Il doit ensuite surveiller sa station jusqu'aux premières récoltes, qu'il commencera 5 à 6 mois plus tard et poursuivra jusqu'au réchauffement des eaux, qui, avec la maturation des bases fertiles, entraîne l'altération des thalles.

 

           Parallèlement à cette mise au point d'une technique fiable de culture du wakamé- technique qui, pour être novatrice en France, n'en est pas moins couramment pratiquée en extrême-Orient- la société Wakamer a expérimenté différents modes de transformation et mis au point des produits comme le wakamé mariné, le pain et le beurre au wakamé, le velouté de wakamé, une terrine de poissons au wakamé... . Les caractéristiques biochimiques du wakamé sont comparables à celles des autres algues, avec une proportion plus importante en éléments minéraux, dont on sait que la carence cause à l'organisme bien des maux.
           Wakamer a procédé volontairement à sa liquidation courant 2000. Il n'y aura pas d'algoculture en France sans une volonté affirmée des politiques pour son développement. C'est en partie pour la susciter, et pour que les expériences menées et les résultats acquis ne se perdent pas, que J.F. Périgné les a consigné dans un rapport exhaustif disponible à tous pour consultation au centre de ressources du CFPPA de Bourcefranc (Renseignements au 05.46.85.98.20)


Accueil tous les produits commander